Hello ! Je te retrouve aujourd’hui pour le second billet de la mini série d’articles autour de l’apéro 🙂

J’ai bien conscience que cette idée a émergée un peu trop tardivement dans ma tête, mais soit ! Bien que je me trouve au pays de la pluie, j’ai toujours l’appli météo réglée sur la France (je doit être sadique…) et je sais de source sûre qu’il y a encore largement le temps time pour chiller en fin d’après midi autour d’un apéro sans se geler les miches.

Quoi qu’il en soit, il aurait été beaucoup trop frustrant de ne pas te partager cette idée, donc même si l’on avait été en plein mois de décembre je t’aurais quand même posté ce billet héhé. Tu commences peut être à t’y habituer, ici je ne poste jamais (ou du moins pas encore :p) de recettes bien compliquées. Il s’agit souvent de trucs tous simples et tout cons (comme ici) mais qui font du bien à l’estomac ET aux yeux 🙂

C’est pourquoi je suis fière de te partager aujourd’hui ma version de l’hérisson dinatoire (ça se voit que j’ai inventé le terme ou bien ?) qui m’a bien valu quelques compliments et regards admiratifs…

NB : je l’ai réalisé quelques jours avant mon départ en Angleterre, ce qui explique la qualité des photos 😉 (bouuuh que mon Pentax me manque)

hérisson apéro

Comment procéder pour avoir un hérisson dînatoire de la mort-qui-tue ?

 Pour faire simple on va scinder le truc en deux parties : d’un côté il y a le socle, de l’autre les brochettes. Libre à toi de choisir les aliments selon tes préférences et ce que tu as dans le frigo. Moi j’ai opté pour un pain rond de taille moyenne, mais un demi melon (pelé) ferait tout aussi bien l’affaire. C’est sur ce pain que j’ai piqué toutes mes petites brochettes et qui constitue le corps de notre hérisson.

 Commence par enfiler sur chaque cure-dent (honnêtement je n’ai pas compté combien j’en ai utilisé, mais ça doit tourner autour d’une quarantaine de piques) un morceau de fromage, de fruit, de bille de mozza, de n’importe quoi qui puisse être transpercé par un cure-dent sans que celui-ci ne se désintègre.

  Une fois que t’as un bon petit paquet de brochettes devant toi, pique les sur ton socle en commençant par l’une des extrémités. Je te conseille de suivre un chemin en ligne droite pour que le tout soit harmonieux (est ce que quelqu’un a compris ce que j’ai voulu dire ?). Si tu as placé toutes tes brochettes et que le socle n’est pas entièrement recouvert, recommence l’étape précédente.

  Une fois que ça ressemble à quelque chose, coupe un citron en deux et place le demi agrume à la base du corps en le rapprochant le plus possible de l’une des extrémités, de sorte à former la tête du hérisson. À l’aide de la pointe d’un couteau fais deux petits trous parallèles, et glisse-y une baie pour former les yeux.

 Et voilà ! N’est-il pas trop mignon ??

 Bon à savoir : Si t’as que 20 minutes devant toi ça risque d’être short. Il faut mériter son petit hérisson :p Pour ma part j’ai mis 45 minutes pour le réaliser (sans trop me fouler non plus, si tu es agile des patounes compte une dizaine de minutes en moins), il s’agit surtout d’être patiente ! Si tu optes pour un pain rond en tant que base, fais bien gaffe de ne pas le prendre tranché si tu le prends en grande surface (ça peut paraître con mais j’ai failli me faire avoir). Dans la même veine s’il a une croûte pointue sur le dessus, coupe-la avec un couteau pour avoir une surface lisse, ça va t’éviter bien des galères 😉

Pour garnir mes petits cure-dent j’ai utilisé : de l’emmental, du cervelas, du raisin blanc, des mini saucisses cocktails, du melon, des billes de mozzarella, des tomates cerises rouges et jaunes et…et c’est tout ! À toi de varier les plaisirs en choisissant ce que tu aimes. En écrivant je viens de penser à une version sucrée, avec pleins de fruits ça peut être vraiment pas mal !

J’espère que ça t’aura donné l’envie de tester cette recette 🙂

Le dernier billet « Quoi de beau à l’apéro » paraîtra dans quelques jours, là encore je pense que ça devrait te plaire…

Sur ce, je retourne regarder les Harry Potter avec le chéri en anglais, en attendant que la pluie cesse pour se balader dans le centre de Preston.

See you soon 😀 !

 

23 thoughts on “Quoi de beau à l’apéro #2 : le hérisson dinatoire”

  1. Coucou ma belle !
    Ton hérisson dinatoire est tellement chou c’est difficile d’y déguster un truc si chou hihi :p
    L’idée me plait énormément on peut varier les goût en plus il suffit juste de donner la forme 🙂 Merci pour ce partage !! ^^
    Bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *